Accueil Zoom sur... L’affichage environnemental des articles de sport

L’affichage environnemental des articles de sport

15 août 2012

L’affichage environnemental des produits de grande consommation est un objectif encadré par les Lois dites « Grenelle ». La principale échéance est connue : l’expérimentation qui se termine en juillet 2012 fera l’objet d’un bilan transmis au Parlement évaluant l’opportunité d’une généralisation de ce dispositif. La définition des indicateurs environnementaux des articles de sport et leurs méthodes de calcul font l’objet d’un groupe de travail dont l’animation a été confiée à la FPS et qui prend place dans la Convention « Sport & Environnement » établie entre la FPS et l’État.

L’affichage environnemental a vocation à devenir un nouveau critère de choix pour le consommateur, et donc de différenciation entre les produits. La Loi Grenelle I dispose ainsi que « la mention des impacts environnementaux des produits et des offres de prestation de services en complément de l’affichage de leur prix sera progressivement développé. » En clair, à côté du « prix de vente » du produit, devrait progressivement apparaître son « coût environnemental ».

Ce type d’affichage n’est pas inédit. Il est utilisé de manière volontaire ou expérimentale par certaines marques ou enseignes (Décathlon/Oxylane, Lafuma, Le Coq Sportif, Rip Curl…), voire réglementaire s’agissant de l’électroménager (étiquette énergie). Ce qui est nouveau en revanche, c’est, d’une part, la perspective de sa généralisation à tous les produits de grande consommation (c’est ce que dit la Loi) et, d’autre part, son expression par des indicateurs multicritères (indice CO2 commun à tous les produits complétés par un ou deux autres indicateurs pertinents communs à une même catégorie de produit). Résultat : les produits seront effectivement comparables entre eux.

Les Pouvoirs publics ont désigné l’Ademe et l’Afnor pour conduire les travaux d’affichage environnemental. C’est dans le cadre de la Plateforme Ademe/Afnor que la FPS s’est portée volontaire pour piloter les travaux du Groupe de travail 10 (GT10) dédié aux "Equipements de sport". Ce GT dispose d’un groupe miroir au sein de la Convention FPS/Etat "Sport & Environnement", signe de l’engagement durable de la FPS dans ce chantier sectoriel. Le GT10 associe des entreprises du sport, des experts environnementaux, des ONG et des associations de consommateurs, ainsi que des représentants de l’Afnor, de l’Ademe et des administrations.

Concrètement, le GT10 est chargé de produire les référentiels d’affichage environnemental qui permettront aux responsables de la mise sur le marché des articles de sport de restituer des indicateurs calculés selon une méthodologie unique, adaptée, proportionnée aux enjeux environnementaux et économiques de la catégorie. Référentiel(s) au pluriel car il est rapidement apparu impossible de trouver des indicateurs ou méthodes entièrement partageables entres des catégories d’articles de sport qui n’entretiennent pas de points commun hormis leur destination sportive, une raquette de tennis et un ballon de foot par exemple. En première approche, le GT10 a ainsi identifié une douzaine de grandes catégories couvrent 95% du marché. Il devrait donc y avoir au moins autant de référentiels. Les règles de fonctionnement du GT10 et de la plateforme s’apparentent à celles de la normalisation : à chaque étape, les validations se font par consensus et après ouverture aux commentaires de tous les participants de la plateforme. En dernier étape, le référentiel est publié par l’Afnor et prend rang d’annexe au document normatif de référence : le BPX30-323.

Sites internet ressources

Afnor
FPS

Retours d’expériences

Recensement 2012 des actions développement durable des membres de la FPS.

Voir tous les "Zoom sur"

Email



Restons en contact

Groupes de travail

Créer un comptefleche
Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/zoom-sur/article/zoom-sur-l-affichage
12 décembre 2017