Accueil Zoom sur... Sport et EEDD

Sport et EEDD

15 août 2012




Avec plus de 16 millions de licences, 34 millions de pratiquants, 260 000 associations dont 175 000 affiliées à une fédération sportive et 60 000 établissements d’activités physiques (à vérifier pour juillet 2012) et sportives, le sport français représente un espace éducatif incomparable. Il constitue en cela, sur la base de la pratique des activités physiques et sportives, un vecteur privilégié pour engager nos concitoyens dans une démarche environnementale et sociale cohérente, ambitieuse et de qualité.
L’éducation à l’environnement vers le développement durable concerne toutes les sphères de la société, tous les publics à tous les âges de la vie. Elle est faite par de nombreux acteurs de la vie associative, institutionnelle et privée.
L’éducation à l’environnement vers un développement durable, qu’on appelle souvent « EEDD » est la volonté de créer du lien entre les individus et leur environnement naturel, social et culturel.
C’est une façon de faire, une façon de travailler dans le cadre du projet sportif, une façon d’organiser son projet. Cinq principes déterminent cette démarche volontaire et collective, respectueuse de chacun, pilotée de façon transversale, évaluée sans juger pour améliorer le projet peu à peu.
L’EEDD est d’abord une action éducative, prise au sens large et qui veut dire qu’on connaît l’importance d’informer, de sensibiliser, de former, d’éduquer en reliant les 3 champs du développement durable, que sont l’environnement, le social et l’économique.
L’EEDD appliquée au sport peut donc influer sur les savoirs (connaissances), les savoir-être (comportement), les savoir-faire (maîtrise technique).
Concrètement, pour les acteurs du sport, sensibiliser à l’environnement et au développement durable n’est pas forcément une pratique nouvelle. Nombreux sont les fédérations, comités départementaux, clubs sportifs qui, sans le revendiquer, et parfois sans le savoir, sensibilisent déjà leur public à ces enjeux. Cela se manifeste par l’envie d’agir auprès d’un public, par une motivation à accompagner des changements de comportement, pour changer la façon dont est pratiqué le sport.
On peut placer la sensibilisation à l’environnement et au développement durable au cœur de la pratique sportive, au cœur de l’action du bénévole, sans changer le sens et l’organisation de l’activité et du projet sportif, qui reste dédiée à la discipline sportive.

Les documents utiles :

Les sites internet ressources :

Les expériences à mettre en avant :

Voir tous les "Zoom sur"

Email



Restons en contact

Groupes de travail

Créer un comptefleche
Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/zoom-sur/article/sport-et-eedd
12 juin 2017