Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/ressources/actualites/article/quand-le-randonneur-est-aussi-un
30 mars 2017

Accueil Ressources Actualités Quand le randonneur est aussi un "ramasseur" de détritus

Quand le randonneur est aussi un "ramasseur" de détritus

30 juin 2014

Avant de prendre la direction du GR20, en Corse, des Alpes ou du sentier des Douaniers, en Bretagne, le randonneur n’oublie jamais ses bonnes chaussures, son duvet et son sac à dos. Il peut aussi compléter sa panoplie avec un petit sac spécialement conçu pour engranger canettes, papiers gras, emballages ou mégots laissés en route par des indélicats ou des étourdis.
Ce sac est distribué gratuitement aux randonneurs à l’initiative d’une jeune association, GreenTrek, bien décidée à faire des randonneurs des "ramasseurs volontaires" pendant les vacances.
Apparu il y a deux ans sur le chemin de Stevenson entre Le Puy et Alès, ce petit sac en coton bio (qui peut contenir 300 grammes de déchets) va cette année être distribué à grande échelle : 20.000 unités seront mises à disposition des marcheurs sur une dizaine de GR, dans les parcs naturels du Mercantour et du Morvan, dans les Pyrénées mais aussi sur les îles du Ponant, en Bretagne, dans le volet littoral de l’opération.
"L’idée est de défendre un tourisme éco-responsable en promouvant une pratique de l’écologie simple et fédératrice, il ne s’agit pas de demander aux gens de garder les yeux fixés au sol !", explique son président, Antoine Dary, qui randonne lui-même depuis des années avec un sac pour collecter les détritus.
A priori, on ne s’attend pas à trouver des amas de déchets le long des chemins de randonnée, généralement situés dans des régions préservées et arpentés par des amoureux de la nature.
Pourtant, pour certains axes célèbres comme le GR20 ou le "Tour du Mont-Blanc", la fréquentation est telle en été qu’il n’est malheureusement pas rare d’y contempler, comme ailleurs, des "détritus de tous genres", regrette-t-on à la Fédération française de la randonnée pédestre.

Plusieurs tonnes collectées

Les chemins, loin d’être réservés aux seuls marcheurs respectant à la lettre la "charte du randonneur", sont "ouverts à tous", rappelle Claudie Grossard, administratrice à la fédération.
La fédération, qui considère ces chemins de randonnée comme des "corridors de biodiversité", dispose déjà d’un réseau Ecoveille incitant les randonneurs à préserver les sentiers et à signaler des éventuels amas de détritus, via leur smartphone sur le portail dédié (http://sentinelles.sportsdenature.fr/).
Associée à l’opération GreenTrek, la fédération assure également la distribution des fameux sacs à des randonneurs plutôt conquis : "Les sacs ne sont pas bien gros et ils comprennent bien l’utilité du geste", dit Claudie Grossard.
Même satisfaction le long du chemin de Stevenson, qui suit les pas de l’auteur écossais de "L’île au trésor" qui parcourut la région avec son âne au XIXe siècle : "Cela marche particulièrement bien auprès des familles, les enfants portent le sac", rapporte l’association réunissant l’ensemble des professionnels (hébergeurs, transporteurs, loueurs d’ânes...) travaillant sur le chemin.
Les hébergeurs, chez qui on peut trouver le fameux sac, ont "un rôle important à jouer" pour sensibiliser les randonneurs, notamment en été quand les chemins accueillent beaucoup plus de marcheurs débutants, reconnaît Gaëlle Moulinot, salariée de l’association.
Pour GreenTrek, "l’objectif n’est pas de distribuer un maximum de sacs, mais de les donner aux bonnes personnes, volontaires, qui vont vraiment l’utiliser".
D’après les observations recueillies auprès des distributeurs et les estimations basées sur le fait qu’un "ramasseur" utiliserait trois fois son sac dans l’année, l’association calcule que la distribution de 6.000 sacs en 2013 aurait permis de récolter plus de 5 tonnes de détritus. Un chiffre qu’elle espère multiplier cet été en distribuant aussi ses sacs dans les grandes agglomérations grâce à une enseigne partenaire spécialisée sur la nature.

(source AFP, par Anthony Lucas)

Voir toutes les actualités

Email



Créer un comptefleche
Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/ressources/actualites/article/quand-le-randonneur-est-aussi-un
30 mars 2017