Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/ressources/actualites/article/le-nouveau-stade-d-athletisme-de
25 septembre 2017

Accueil Ressources Actualités LE NOUVEAU STADE D’ATHLETISME DE NANTES CONÇU AUTOUR DU PHOTOVOLTAÏQUE

LE NOUVEAU STADE D’ATHLETISME DE NANTES CONÇU AUTOUR DU PHOTOVOLTAÏQUE

4 novembre 2013



Le stade couvert d’athlétisme de Nantes Métropole est le premier équipement de ce type dans le Grand-Ouest, reconnu d’intérêt communautaire dès mars 2002.
Le complexe a pour vocation de soutenir la pratique de l’athlétisme tout en répondant aux besoins universitaires et scolaires.
Le stade couvert est un bâtiment de 10.208 m2 comprenant deux volumes :
- une grande halle de 4.500 m2 avec une piste de 200 m, 6 couloirs et un plateau central permettant la pratique des disciplines « indoor » – saut en longueur, hauteur, triple saut, perche, lancer de poids, haies- etc.
- une salle complémentaire de 2.175 m2 pour les sports collectifs.

Le stade couvert d’athlétisme est destiné à un public varié et complémentaire : scolaires, sportifs de haut niveau, filières sportives de l’Université. C’est un outil d’initiation et d’entrainement : compétitions régionales et interrégionales, championnats de France Jeunes, scolaires et universitaires pourront s’y dérouler. Les principaux utilisateurs sont les clubs sportifs d’athlétisme de l’agglomération et la Fédération d’Athlétisme à travers le « Pôle espoirs », la « ligue régionale » et le « comité départemental » d’athlétisme. L’athlétisme en Région compte aujourd’hui près de 14.000 licenciés dont 3.000 pour l’agglomération nantaise.

Une centrale photovoltaïque intégrée à la toiture

Bâtiment à énergie positive qui produit plus qu’il ne consomme, le stade couvert présente une grande qualité environnementale en termes d’économie énergétique, de consommation d’eau, de pérennité de l’ouvrage et de facilité de maintenance.
Des panneaux photovoltaïques sont intégrés à la toiture du stade. Ces conditions favorisent la volonté d’un éclairement naturel abondant et homogène dans les salles de sport.

- 4 000 m² « tout compris » soit la plus grande centrale urbaine de France intégrée à un bâtiment,
- 2.300 panneaux et 140.000 cellules orientées plein sud, pour une puissance de 556 kWc installée,
- 600.000 kWh produit annuellement pendant 20 ans et vendus à EDF soit en moyenne la consommation électrique annuelle (hors chauffage) d’environ 240 foyers ou de l’éclairage de Bouaye,
- 317 kWh/m²/an de production, une consommation de l’équipement de 113 kWh= un bâtiment à énergie positive selon des usages maîtrisés,
- 3.710 tonnes d’équivalent CO2 évitées au bout de 20 ans,
- Une qualité architecturale, urbaine et environnementale du projet répondant aux normes BBC « Bâtiment Basse Consommation »,
- 1,7M€ HT d’investissement.

Il s’agit, à ce jour – avec la toiture de la Halle Pajol à Paris – de l’une des plus grandes surfaces de toiture photovoltaïque en milieu urbain de France.
Les 2.300 panneaux solaires recouvrant environ 4.000 m2 de superficie sont de fabrication française. "Cette opération a été pour nous l’occasion d’expérimenter avec succès une filière totalement européenne, en conformité avec notre démarche RSE" a indiqué Thierry Duflot, directeur général de Nantes métropole Gestion Equipements (NGE), exploitant de la centrale.
En effet, tous les partenaires sont à 100 % locaux.

Pour mémoire : la plus grande centrale photovoltaïque urbaine de France

Nantes Métropole, Capitale verte de l’Europe 2013, développe depuis plusieurs années une politique publique de l’énergie volontariste permettant de s’inscrire dans la transition énergétique.

Nantes Métropole a pour ambition de rendre son territoire économe en énergie et producteur d’énergies renouvelables. C’est pourquoi, malgré les incertitudes du marché du photovoltaïque, la Communauté urbaine a maintenu son choix de production d’électricité sur cet équipement afin de soutenir une filière en cours de structuration.

Un projet à dimension aussi sociale : le programme d’insertion

Comme différents projets menés par Nantes Métropole, celui-ci disposait d’un volet d’aide à l’insertion sociale de personnes en difficultés, aspect qui participe notamment aux choix des entreprises.
Chacun des 34 bénéficiaires de ce programme d’insertion a bénéficié d’un contrat de travail au sein des entreprises attributaires sur différents postes d’ouvriers ainsi que de formations qualifiantes. Ils ont été suivis individuellement, tout au long du chantier.
• 17 lots concernés, pour un engagement demandé de 9 350 h d’insertion.
• 12.870 heures d’insertion réalisées au total, soit une clause d’insertion réalisée à 138 %
Soit à l’issue du chantier :
• 2 contrats d’apprentissage
• 3 personnes recrutées en emploi durable
• 3 en contrats de professionnalisation

Plus d’informations
Naissance du stade

Crédit photo : ville de Nantes

Voir toutes les actualités

Email



Créer un comptefleche
Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/ressources/actualites/article/le-nouveau-stade-d-athletisme-de
25 septembre 2017