Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/ressources/actualites/article/le-27-mai-dernier-a-chamonix-le
20 mars 2017

Accueil Ressources Actualités Le 27 mai dernier à Chamonix, le Mont Blanc...

Le 27 mai dernier à Chamonix, le Mont Blanc...

4 juillet 2013

Pourquoi un Atlas au Mont Blanc ?

Le changement climatique en voilà un drôle de phénomène. Il s’observe sur l’ensemble de la planète et est plus prononcé dans certaines régions du monde. De longues périodes de chaleur, un froid intense, des chutes de neige importantes…etc.

Vous l’avez vu durant vos randonnées et sessions de ride, la montagne est elle aussi concernée. A l’échelle de la montagne beaucoup de ces conséquences sont observables. C’est notamment ce que nous explique Anne Delestrade, directrice du CREA « Le changement climatique, on en parle beaucoup mais c’est un peu abstrait. Là, on voulait montrer son impact visuel à l’échelle du Mont-Blanc, c’est plus percutant ».

L’arrivée de l’Atlas sur le Mont Blanc va donc te permettre de vous situer sur le réchauffement en montagne, mais aussi à plus grande échelle. En s’étendant sur une vingtaine de kilomètres et culminant de 500m à 4810m, la diversité de son milieu naturel se compare aussi bien à la méditerranée qu’au Groenland.

Un Atlas blanc comme neige  !

Avec cet Atlas vous pourrez en apprendre d’avantage sur l’avenir du toit de l’Europe. Ça se réchauffe la haut, et dans les montagnes en général. Vous le savez ça, dans les massifs montagneux le réchauffement est plus important que dans le reste de la planète ? Par exemple, au XXème siècle, le Mont Blanc s’est réchauffé de 1,5°C contre 0,66°C pour la planète.

L’avenir du massif dans les 100ans à venir vous y êtes exposé, sous forme d’article et de cartes sympas.

Les scientifiques vous expliquent tout

Le massif du Mont Blanc s’étend sur la France, la Suisse mais aussi l’Italie. Sur l’ensemble du domaine, les scientifiques ont regroupé pour vous plus de 200 recherches réalisées ou en cours de réalisation.

Destiné à la communauté scientifique, il vous sera également accessible car il se veut aussi grand public. Sous forme de cartes, photos, vidéos et illustrations la plateforme vous explique l’évolution des températures, la fonte des glaciers et la répartition de la végétation. Nous vous conseillons d’aller jeter un œil sur les cartes 2D et 3D qui donnent un aperçu concret sur l’avenir du Mont Blanc. Vous saurez où se situeront les températures en fonction de l’altitude, les zones d’implantation de l’Epicéa… et bien d’autres choses encore.

Plus le réchauffement s’intensifie plus vous allez devoir grimper pour trouver des températures négatives. Pour trouver des températures négatives en juillet vous aurez 700 mètres de plus à grimper, pour arriver au final à 4083 mètres. Enfin, côté glace, la surface actuellement gelée de 70km² représentera seulement 10km² dans 100 ans.

Retrouvez l’atlas en suivant ce lien : www.atlasmontblanc.org

Voir toutes les actualités

Email



Créer un comptefleche
Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/ressources/actualites/article/le-27-mai-dernier-a-chamonix-le
20 mars 2017