Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/ressources/actualites/article/la-naturalite-en-mouvement
25 février 2017

Accueil Ressources Actualités La naturalité en mouvement : environnement et usages récréatifs en (...)

La naturalité en mouvement : environnement et usages récréatifs en nature

11 mars 2013

Les pratiques récréatives de nature ont toujours été l’expression d’un rapport historique à soi, aux autres, à la société et aux environnements de pratique. Derrière cet appel à la grande aventure et cette demande de contact avec les éléments se construit un rapport singulier avec les espaces de pratique. Certains aiment s’immerger dans les profondeurs des forêts, d’autres déambuler dans les lieux propices à la rêverie et à la contemplation, pendant que « les plus accros à la fun pratique » ne parlent que de jeux liftés avec les vagues, les ascendances et la neige. On observe ainsi une variété d’usages, attachés à des représentations sociales qui puisent leurs références dans des constellations symboliques diverses.

La nature ne se présente jamais comme un tout indifférencié et univoque. Les marquages géographiques attachés aux régions de montagne, de campagne ou de mer lui donnent des spécificités offrant ainsi le champ d’action à des pratiques culturellement référencées : pratiques d’observation, sport, jeux, découvertes patrimoniales ou méditation. Ces relations spatiales aux lieux de pratique ne doivent pas sous-estimer le rôle du système technicien dans cette construction socio-géographique. Celui-ci participe grandement à façonner la nature en fonction des environnements d’action construits pour une pratique socialement acceptable et en lien avec les dispositions culturelles des pratiquants et consommateurs. Au fur et à mesure des années, les médiations technologiques, logistiques et marketing n’ont fait qu’augmenter leur présence allant même parfois jusqu’à supprimer la place de la nature. Une tendance forte consiste à augmenter la fabrique d’artefacts au sein d’environnements normalisés pour permettre une gestion totale des espaces récréatifs. Les normes montantes qui quadrillent les logiques aménagistes sont autant juridique, marketing qu’écologique. Au nom de la protection de la nature, de la sauvegarde de la biodiversité et du respect des patrimoines, la logique environnementale semble s’imposer. On gère la nature, on évalue les impacts, on définit des quotas ; tout comme on améliore les services à la clientèle pour limiter toutes les inconveniences possibles aussi bien sociales (accueil, esthétisme, bruit, qualité) que « naturelles » (odeurs, caprices de la météo, passage dangereux).

La nature est-elle en train de disparaître des environnements de pratique ? Quelle place occupe-t-elle aujourd’hui et qu’attendons-nous d’elle ? La notion de naturalité a-t-elle encore un sens dans cette recherche d’une relation primitive, sauvage et biologique ? Est-elle un actant qui a des droits dans une perspective environnementale et quelle place occupe-t-elle dans la définition des politiques publiques ? Sans aucun doute, peut-on observer des mouvements qui annoncent l’envie de retrouver des liens en profondeur avec elle : le goût pour les itinérances au long cours de la part de voyageurs qui partent sur les chemins du monde ; l’attrait pour le camping sauvage et les hébergements nature (yourtes, habitats en hauteur, éco-camping) ; le succès des AMAP et des produits bio ; l’attractivité publique pour des festivals sur les carnets de voyage et l’aventure ; le mouvement des randonues, pieds nus et des stages de bien-être ou encore la montée de ces migrations d’agrément vers la ruralité (néo-ruraux) sont peut-être le signe d’une envie de repenser la place de la nature dans nos pratiques contemporaines.

THÈMES ABORDÉS

Séances plénières
- Les enjeux de la naturalité
- Croisement scientifique autour de la naturalité

Ateliers scientifiques
- Les pratiques récréatives de la naturalité
- Urbanité versus naturalité ?
- Controverses et conflits de naturalité
- Les usages corporels de la mer
- Mutation et légitimité des pratiques
- Naturalité versus projet d’aménagement
- Les représentations de la naturalité
- Du marketing au marché de la naturalité

Voir toutes les actualités

Email



Créer un comptefleche
Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/ressources/actualites/article/la-naturalite-en-mouvement
25 février 2017