Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/ressources/actualites/article/eco-cyclo-les-messagers-verts-du
23 août 2017

Accueil Ressources Actualités Eco-Cyclo, les messagers verts du peloton

Eco-Cyclo, les messagers verts du peloton

19 juin 2013

La patrouille Eco-Cyclo sera engagée cette saison sur une cinquantaine de "cyclosportives" ou "granfonfos" dans sept pays (Australie, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie et Suisse). A moyen terme, l’objectif est de couvrir l’ensemble des manches qualifificatives de l’UCI World Cycling Tour (UWCT) à travers le globe ainsi que les épreuves Golden Bike.

Le partenariat avec l’UCI a été officialisé le 7 avril sur le Granfondo Cannondale Golfe de Saint Tropez, sur la Côte d’Azur, et Pat McQuaid a reçu des patrouilleurs au siège de l’UCI le 24 mai.

"Ce sont de super messagers au service d’un super message, explique Andrea Marcellini, Coordinatrice à l’UCI. Le mouvement Eco-Cyclo est particulièrement intéressant parce qu’il part de la base. Ce sont des cyclistes qui parlent d’environnement avec d’autres cyclistes".

Plus de 70 bénévoles participent au programme et composent la patrouille sur les différents événements. Contrairement aux "Bike patrols" qui sillonnaient les épreuves de masse américaines dans les années 90, ils ne distribuent pas d’amende aux contrevenants et leur message se concentre sur la nécessité de préserver l’environnement.

"Le mouvement Eco-Cyclo est une réponse à une problématique éco-citoyenne de plus en plus sensible, au même titre que le dopage et la sécurité, explique le fondateur du programme, Patrick François. Nous voulons participer à une prise de conscience des cyclistes. S’ils ne respectent pas leur propre terrain de jeu, les pouvoirs publics limiteront ou interdiront à terme l’organisation des épreuves."

Les patrouilleurs ne s’intéressent pas seulement au comportement responsable des cyclistes mais parfois aussi des organisateurs. En analysant l’utilisation des énergies renouvelables et d’infrastructures recyclables, ils peuvent établir un rapport d’évaluation qu’ils transmettent à l’UCI. Les événements en pointe sur la question environnementale se voient alors décerner le label reCycling.

En sept ans, les petits hommes verts d’Eco-Cyclo ont remporté quelques combats. Ainsi, les ravitaillements en eau ne s’opèrent plus grâce à de mini bouteilles que les participants pourraient emporter dans leur poche et jeter quelques kilomètres plus loin dans la nature. Les organisateurs ont maintenant opté pour des distributions d’eau au verre individuel.

La prochaine cible du mouvement : les tubes de gel énergétique. Les emballages vides sont trop souvent expédiés sur le bord des routes voire au milieu des champs, contaminant les sols et les nappes phréatiques, et occasionnant parfois la mort par occlusion intestinale des brebis qui viendraient y goûter.

La patrouille Eco-Cyclo reste optimiste sur les prochains chantiers qu’elle entend mener à travers son partenariat avec l’UCI. "Depuis les débuts de notre programme, on a pu observer de nettes améliorations dans les mentalités, dit Patrick François. La prise de conscience environnementale est acquise parmi les pratiquants assidus, ceux qui ont l’expérience des épreuves Cyclisme pour tous. Ceux que nous devons sensibiliser à présent sont les néophytes et les spécialistes de la compétition."

Voir toutes les actualités

Email



Créer un comptefleche
Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/ressources/actualites/article/eco-cyclo-les-messagers-verts-du
23 août 2017