Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/m/acteurs/voir/45/federation-francaise-d-equitation
18 juillet 2019

Accueil Acteurs Fiche FÉDÉRATION FRANÇAISE D’EQUITATION

Défis : Consommation et production durableEducation, formation et recherche

FÉDÉRATION FRANÇAISE D’EQUITATION

FÉDÉRATION FRANÇAISE D’EQUITATION
Fédérations / Ligues
Fédération Française d’Equitation – Parc équestre fédéral – 41600 Lamotte Beuvron
Elise Gapaillard
elise.gapaillard@ffe.com

Présentation

La Fédération Française d’équitation, fédération délégataire et ayant reçu l’agrément des ministères des Sports et de l’Agriculture, développe la pratique et la compétition équestre sous toutes ses formes, intervient sur tous les champs disciplinaires de l’équitation, et est chargée d’organiser et d’assurer la formation
des pratiquants et de l’encadrement sportif.

Politique de développement durable

Le Développement Durable et la protection de l’environnement sont au coeur des préoccupations de la société actuelle et représentent de véritables enjeux pour notre avenir. Ce sont également des aspects importants de la politique fédérale. Ils font à ce titre partie des missions statutaires de la fédération qui précisent qu’elle a pour objet d’ « intégrer les notions de développement durable et de protection de l’environnement dans l’ensemble de ses activités » depuis plus de 10 ans. On en retrouve également les fondements dans les missions historiques des composantes tourisme et poneys dès les années 1970. L’équitation, par ses différents aspects, est une activité qui répond au concept du développement durable et de ses trois piliers : l’économie, l’environnement et le social.

• L’économie :
Le secteur des activités équestres est une source d’investissement. Il représente un secteur économique puissant qui dynamise l’ensemble de la filière cheval avec une économie plus particulièrement développée dans les
territoires ruraux.

• L’environnement :
L’activité équestre crée un lien puissant entre les zones rurales et les zones urbaines. En effet, les établissements équestres sont majoritairement implantés à la périphérie des villes et en zones rurales. L’équitation est une des rares pratiques sportives en lien direct avec un animal. Les bonnes conditions d’élevage et de vie des animaux - partie intégrante d’une agriculture respectueuse de l’environnement - sont essentielles à une bonne pratique sportive. Par ailleurs, les pratiques d’extérieur utilisent chemins et sentiers, ce qui implique de la part des cavaliers une connaissance des règles de respect de l’environnement. De plus, la préservation du patrimoine naturel est une priorité : sans elle, toute la partie « hors stade » de l’équitation s’arrêterait. La FFE a besoin de « quantité » car sans chemin, les pratiquants ne peuvent plus randonner. Mais elle a aussi besoin de « qualité » et lutte contre la dégradation des sentiers.

• Le social :
L’équitation est le premier employeur du monde sportif. Les activités équestres ont des vertus reconnues en ce qui concerne les apprentissages et les possibilités de formation des pratiquants et des professionnels. Par ces différents aspects, la FFE est le moteur du développement durable des centres équestres et de l’équitation. De plus, la mission de service public confiée par l’état donne un rôle d’éducation à la fédération, surtout envers les jeunes.

Actions ou plan d'action de développement durable

Réalisés

À l’occasion de l’année de l’environnement du tourisme équestre de 2003, diverses actions ont été mises en place :
• Repérage et recensement des décharges sauvages.
• Utilisation du cheval de trait dans la collecte pour transporter les déchets ; d’une part, pour son caractère écologique et d’autre part, afin de mettre en valeur son utilité dans les pratiques agricoles et son intégration dans
le milieu urbain.
• Opération « coup de balai » dans les centres équestres (nettoyage des lieux d’accès publics, enlèvement des objets encombrants).
• Opération « Accueil » pour valoriser les centres et leurs activités (amélioration de la signalétique, mise en place d’une politique d’accueil auprès des employés, plantage d’arbres à l’entrée du club…).
• Opération « solidarité » avec la Roumanie. Une collecte d’harnachements a été organisée par la FITE.
• Sensibilisation à la protection de la nature grâce à une documentation et des actions pédagogiques pour les enfants.
• Système de récompense pour féliciter les acteurs les plus actifs de l’opération.
• Conception d’une Charte Ethique du Cavalier d’extérieur.
• En 2005, l’opération de rentrée étend la sensibilisation, au-delà du cheval, à la nature en général. Des cartes nature, un kit nature et un poster nature invitent tous les clubs de France à sensibiliser leurs cavaliers à la connaissance et au respect de la nature.
• En 2009, les travaux de la commission développement durable aboutissent à l’envoi à 5 000 clubs de 5 panneaux invitant à économiser l’énergie, l’eau, à respecter la nature et à veiller au tri des déchets.

Actions en cours :

La semaine du DD :
Depuis 2010, la FFE s’est associée au ministère chargé de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et invite les clubs, associations de cavaliers et meneurs, à organiser des manifestations au cours de la Semaine du Développement
Durable qui se déroule chaque année dans toute la France du 1er au 7 avril.

Pour assurer la réussite de cet évènement, la FFE a mis à disposition des clubs :
• Un kit de 5 affiches pédagogiques.
• Des panneaux développement durable à afficher.
• Des Fiches « Trucs et astuces ».
• Une Charte des « 10 engagements des cavaliers responsables ».
• Des Attestations « Cavalier responsable ».
• Un jeu questions/réponses Développement Durable.
• Des fiches techniques pour l’organisation d’une manifestation sportive durable.

Les organisateurs peuvent initier et sensibiliser leurs cavaliers au Développement Durable à travers la mise en place de jeux concours, d’un rallye Développement Durable avec questions et ateliers, ou encore l’organisation d’une journée de veille écologique.

Un trophée du Développement Durable récompense chaque année les meilleures initiatives lors du Salon du Cheval de Paris.

Un partenariat « Sport Responsable » avec Generali :
La FFE et Generali ont organisé la journée du Sport Responsable le 8 juillet 2010. La FFE est la première fédération à avoir signé la Charte Génération Responsable
de Generali en présence de l’explorateur Jean-Louis Etienne et de la réplique du ballon avec lequel il a réalisé l’expédition Arctic Observer au-dessus du Pôle Nord.
Au travers de cette charte, l’objectif est de sensibiliser le grand public et notamment les plus jeunes, au Développement Durable dans toutes ses dimensions et d’en diffuser les bonnes pratiques. Ainsi, un outil de recensement
de ces bonnes pratiques a été instauré et l’ensemble des clubs de la fédération peuvent proposer des actions responsables sur le terrain. Elles peuvent les soumettre à un jury et se voir remettre un macaron « Sport Responsable de l’année ». Ceux qui veulent aller plus loin et obtenir une dotation financière
pour pérenniser leurs actions ou mener à bien leurs nouveaux projets peuvent également participer aux Trophées du Sport Responsable.


Restons en contact

La SNDDS pour ma structure

Créez votre propre SNDDS de votre structure en quelques clics.

Créer un comptefleche
Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/articles-techniques/elements-du-site/footer/article/footer
18 juillet 2019