Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/la-strategie-nationale/les-9-axes/article/defi-7-sante-et-developpement
25 avril 2017

Accueil La stratégie nationale Les 9 axes Défi 7 Santé et développement durable

Défi 7 Santé et développement durable

24 mai 2012

« Un esprit sain dans un corps sain » : la formule est ancienne et connue de tous. Pourtant, elle apparait aujourd’hui comme étant d’une brûlante actualité, à la lumière des enjeux du développement durable. En effet, dans notre société, le risque de sédentarité est accru. Sport et santé sont intimement liés. Cela se constate notamment au travers des problèmes majeurs de santé sur lequel le sport peut agir, comme par exemple l’obésité ou l’accroissement des maladies cardiovasculaires. La promotion et le développement des activités physiques et sportives sont des facteurs de bien-être et de bonne santé physique et psychique.

L’activité sportive non intensive et bien pratiquée favorise un bon état de santé physique et psychique. Le sport et la santé sont intimement liés. Il convient de protéger la santé des pratiquants en prévenant les accidents liés à la pratique et les dérives, comme le dopage ou la violence, quel que soit le niveau de pratique. Parallèlement, la promotion et le développement des activités physiques
et sportives sont des facteurs de bonne santé et de bien-être.

La réduction des émissions de gaz à effet de serre (transports, alimentation et consommation d’énergie) peut indirectement entraîner une amélioration de la santé à l’échelle globale. La contribution du monde du sport à cet objectif étant détaillée dans les défis 4, 5, et 6, nous nous attacherons prioritairement ici au potentiel d’amélioration de la santé en France apporté par la pratique sportive.

Exemples de problèmes majeurs de santé sur lequel le sport peut agir :

  • l’obésité a atteint les proportions d’une épidémie mondiale : 2,6 millions de personnes au moins décèdent chaque année dans le monde du fait de leur surpoids ou de l’obésité5 ;
  • le fléau du dopage doit rester une absolue priorité dans les politiques sportives menées par les autorités et doit être au coeur des préoccupations de l’ensemble des acteurs du sport.
     
    Plusieurs axes d’actions s’imposent en matière de santé et de sport :
  • penser et promouvoir la pratique sportive comme facteur de santé individuelle et collective contribuant à l’amélioration de la qualité de vie. Le sport, envisagé sous cet angle, correspond à la recherche du bien-être et de l’équilibre personnelle ;
  • envisager la pratique sportive comme un élément thérapeutique (facteur de guérison et d’autonomie en particulier pour les personnes atteintes de handicap, action de prévention indiquée destiné à un groupe d’individu ayant des signes de pathologies) et de manière plus générale comme une contribution importante à l’amélioration de la qualité de vie ;
  • protéger les pratiquants sportifs et les spectateurs des manifestations en prévenant les risques liés à certaines dérives (pratiques excessives, dopage, violences, surconsommation d’alcool, nuisances sonores et visuelles…) ;
  • veiller à la qualité de l’environnement lié aux pratiques sportives (qualité de l’air, de l’eau, des sols, prévention des nuisances sonores, etc.) ;
  • optimiser les bénéfices sur la santé de la pratique en contribuant à l’étude et à la définition d’une « zone verte » dans le sport. Il s’agit d’identifier les facteurs de risques liés à une inactivité (sédentarité), une activité intensive ou inadaptée (pratique occasionnant des dommages pour la santé).

L’idée d’une pratique sportive régulière, adaptée, axée sur l’amélioration de la qualité de vie, s’inscrit naturellement dans une stratégie de développement durable en ce qu’elle encourage la cohésion sociale, le respect du vivant, et vise à mieux connaître et mieux protéger ses ressources : celles de la nature, et celles du capital santé de chacun.
Parallèlement aux pratiques tout au long de la vie, le sport de compétition est soumis à un devoir d’exemplarité des comportements, en raison de sa visibilité et des responsabilités qui en découlent vis-à-vis de l’ensemble de la société.

Nos leviers d’actions

  • Communication pour convaincre et créer des outils nécessaires à l’accompagnement du changement
  • Prévention des risques (sociaux et sociétaux, naturels et technologiques), et préservation de la qualité des milieux (eau, air) et des équipements (bâtiments, sols)
  • Intégration, dans toutes les formations sportives, de la thématique santé et de la notion de Capital Santé
  • Développement de la relation Sport/Santé, notamment aux niveaux institutionnel, humain et financier
  • Encouragement à l’exemplarité des acteurs du sport, sportifs de haut niveau et dirigeants
  • Intensification de l’engagement contre toute forme de dopage

Notre priorité

  • Promouvoir l’approche sport / santé et bien-être

Téléchargement

Email



Restons en contact

Zoom sur...

Types d'actions

Groupes de travail

Créer un comptefleche
Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/la-strategie-nationale/les-9-axes/article/defi-7-sante-et-developpement
25 avril 2017