Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/la-strategie-nationale/les-9-axes/article/defi-6-conservation-et-gestion
29 mai 2017

Accueil La stratégie nationale Les 9 axes Défi 6 Conservation et gestion durable de la biodiversité et des ressource (...)

Défi 6 Conservation et gestion durable de la biodiversité et des ressource naturelles

24 mai 2012

La notion même de biodiversité est plutôt récente puisque ce terme date de 1992. Préserver la biodiversité, c’est élaborer une méthode durable de protection des ressources naturelles (les espèces animales et végétales ainsi que les écosystèmes). Notre survie en dépend ! La pratique sportive, qu’elle soit pratiquée en milieu naturel terrestre, aquatique ou aérien, en zones rurales ou urbaines, peut avoir des incidences sur la biodiversité, l’utilisation des ressources naturelles et sur les sols.
Si l’on veut réduire l’impact de la pratique, il faut que les sportifs et ceux qui les encadrent comprennent le lien entre biodiversité et activité sportive. Par exemple, la consommation en eau et en produits phytosanitaires est très importante dans le sport. Les sportifs peuvent même agir en faveur de la biodiversité et des ressources naturelles, en montrant l’exemple des bons gestes, en utilisant des balisages éphémères et discrets, en remettant en état les espaces utilisés.

2010, Année internationale de la Biodiversité, a culminé avec le sommet International de Nagoya. Un plan stratégique à l’horizon 2020 a été adopté. Il fixe comme l’un des objectifs majeurs une augmentation sensible des aires protégées de la planète. La France s’inscrit dans ce mouvement général pour réaffirmer ses convictions et développer un plan d’action stratégique dans le cadre de la SNDD.

Comme toute activité humaine, en zones urbaines et rurales, les pratiques sportives peuvent avoir une incidence sur l’érosion de la biodiversité, sur l’utilisation des ressources naturelles et sur les sols. Cet impact dépend de plusieurs facteurs : type d’activités, fréquence et densité de la pratique, dimensions des lieux de pratique, activité en milieu naturel ou artificiel… Il est donc nécessaire de mieux connaître cette incidence afin d’en limiter l’importance. Pour y parvenir, les sportifs de toutes les disciplines doivent se sentir directement concernés. L’utilisation de la ressource en eau doit faire l’objet d’une attention particulière en raison des quantités utilisées par la pratique sportive, et pour ce qu’elle représente (source de vie, élément indispensable aux écosystèmes naturels et à la santé de l’homme).

Le sport, qui est pratiqué en milieu naturel terrestre, aquatique ou aérien, en zones rurales et urbaines, peut être un contributeur efficace au maintien de la biodiversité. Les clubs sportifs et les prestataires d’activités sportives sont en capacité de sensibiliser les pratiquants à la protection des milieux naturels. Souvent, ils observent, entretiennent et sauvegardent des sites de pratiques, parfois
écosystèmes riches et fragiles. On peut citer à titre d’exemple, l’action historique de la Fédération Française de Randonnée qui a été précurseur d’une politique de biodiversité dès les années 70, en oeuvrant au maintien de nombreux chemins ruraux et en faisant reconnaître la qualité patrimoniale et paysagère des itinéraires proposés.
Les clubs sportifs et les prestataires d’activités sportives participent également à la gestion des espaces naturels, dans le cadre de dispositifs innovants comme les commissions et les plans départementaux
d’espaces, sites et itinéraires relatifs aux sports de nature (dispositif CDESI/PDESI). Il est important de faire pleinement reconnaître cette contribution auprès des pouvoirs publics et de la renforcer dans toutes ses dimensions. Les sports et loisirs pratiqués en milieu naturel constituent ainsi une des dernières possibilités données aux pouvoirs publics de disposer d’observateurs réguliers des espaces, présents sur tout le territoire à travers un maillage très dense, et très attachés à la qualité du milieu naturel qu’ils fréquentent.

Nos leviers d’actions

  • Amélioration de la connaissance
  • Contribution des usages sportifs à la préservation du milieu vivant
  • Gestion durable des équipements sportifs
  • Responsabilité des fédérations sportives à la gestion durable de la biodiversité
  • Mise en oeuvre de la nouvelle stratégie nationale de la biodiversité 2010-2020

Notre priorité

  • Engager le monde sportif dans la conservation et la gestion durable de la biodiversité

Téléchargement

Email



Restons en contact

Zoom sur...

Types d'actions

Groupes de travail

Créer un comptefleche
Centre de ressources Sport et Développement Durable du Ministère en charge des Sports
Url de la page : http://developpement-durable.sports.gouv.fr/la-strategie-nationale/les-9-axes/article/defi-6-conservation-et-gestion
29 mai 2017